Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Pourquoi ce blog ?

Cet ensemble de textes a été conçu à la demande de lecteurs de la revue en ligne Automates-Intelligents souhaitant disposer de quelques repères pour mieux appréhender le domaine de ce que l’on nomme de plus en plus souvent les "sciences de la complexité"... lire la suite

Recherche

16 décembre 2005 5 16 /12 /décembre /2005 22:43

Thème. Prospective

Pour obtenir une vue générale des différentes pages composant ce dossier, consulter le Plan http://www.admiroutes.asso.fr/philoscience/plan.htm

* Sur le transhumanisme, voir notre interview de Nick Bostrom et les liens associés http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2005/68/bostrom.htm

Même si le mouvement transhumaniste (certains disent posthumaniste) reste encore confidentiel en France, il mérite d’être étudié car il marque une évolution philosophique qui correspond à l’évolution convergente et accélérée des technologies (voir notre page La Singularité)

Définition

Le transhumanisme postule que l'espèce humaine n'a pas atteint son état définitif et ne l'attendra sans doute jamais car elle subit, comme toutes les autres espèces, des évolutions multiples. Ceci donne à l'homme la possibilité de se transformer en s'enrichissant de tous les apports des nouvelles sciences et technologies.

On retrouve là le concept d'homme augmenté (enhanced) de plus en plus utilisé aujourd'hui. L'homme augmenté abandonnera beaucoup des formes et des comportements qui le caractérisent aujourd'hui, mais ce devra être, souhaitent les transhumanistes, au profit de nouvelles valeurs prolongeant celles qui font le meilleur de l'humanisme actuel. Le transhumanisme ne cède pas à l'optimisme naïf. Ces nouvelles sciences et technologies sont autant porteuses de risques que de promesses. Il faut donc les discuter et proposer des façons de les maîtriser, au sein de forums et débats associant les scientifiques, les philosophes, les décideurs politiques et économiques, sans oublier, évidemment, les citoyens acceptant de s'impliquer.

Etre transhumaniste, dans cette perspective, consiste donc à croire (il s'agit d'une véritable question de croyance, puisque ceci ne peut être vérifié expérimentalement), qu'un avenir véritablement différent, grâce aux nouvelles sciences, est possible et souhaitable pour l'humanité d'aujourd'hui. Le tranhumaniste s'efforce de faciliter la transition entre le monde actuel, très largement hérité du passé et encombré de contradictions, vers un monde plus ouvert à des évolutions fructueuses.

Les sciences qui permettent la transition vers le transhumanisme

Ce sont les biotechnologies (notamment le génie génétique, les cellules souches, le clonage), les nanotechnologies (avec leur aspect le plus révolutionnaire bien que non encore maîtrisé, les nanotechnologies moléculaires), les systèmes super ou ultra intelligents associant intelligence artificielle et neurosciences, la réalité virtuelle. Dans une optique plus futuriste, on cite aussi la cryonique (conservation d’un organisme en hyper-froid), les méthodes de téléchargement du vivant et des contenus cérébraux de l'homme sur des systèmes artificiels, le tout débouchant sur la Singularité (voir notre page La Singularité).

Relations des transhumanistes avec la nature, nature humaine et, au sens plus large, environnement naturel

Il ne faut pas prêter à la nature des qualités qu'elle n'a pas. Le constater n'a rien de nouveau. On l'a dit de la nature humaine ("Je ne vois pas, remarquait le généticien Crick, en quoi l'homme actuel serait si parfait qu'il ne faille pas chercher à l'améliorer"). Il en est de même pour tout le reste. La biosphère et plus généralement le milieu physico-chimique au sein desquels nous évoluons présentent de nombreux risques pour l'homme et pour l'avenir du monde actuel. Certes, y intervenir maladroitement peut provoquer des risques accrus, mais ne pas tenter d'améliorer les conditions dans lesquelles les hommes du futur pourront s'y maintenir serait une démission, quasiment un crime.

Les objections au transhumanisme

Elles sont multiples. Mais on peut y répondre. Le transhumanisme bénéficiera-t-il seulement aux riches ? Favorisera-t-il l'eugénisme ? Générera-t-il des risques insurmontables ? N'aggravera-t-il pas les problèmes actuels, notamment la surpopulation, en prolongeant la vie ? N'obligera-t-il pas à privilégier le futur au détriment du présent ?.... Plus généralement de quelles valeurs éthiques s'inspirera-t-il ? Que sera exactement, finalement, la société transhumaine, un cauchemar ou un paradis ?

D'une façon générale, les transhumanistes affichent une volonté de libéralisme. Chacun devra pouvoir rester libre de choisir son mode de vie et les modes d'évolution de son corps et de son esprit. Ceux qui ne veulent pas évoluer trop vite doivent pouvoir rester fidèles à leurs traditions. Mais a contrario ceux qui sont désireux de tenter de nouvelles aventures ne doivent pas se faire opposer des interdits hérités de conceptions morales ou politiques héritées du passé et n'ayant plus de raisons d'être. Il est évident sur ce point que face à une nouvelle science, la société a tendance à se diviser en deux parties inégales, les plus nombreux qui ont peur d'un avenir incertain, critiquent et veulent éventuellement interdire toute expérimentation - les moins nombreux qui font le pari de leurs effets bénéfiques et veulent s'organiser pour que ce pari réussisse.

Le transhumanisme s’apparente-t-il à une religion ?

Le transhumanisme, comme certaines religions, propose une vision à très long terme de ce qui pourrait faire le salut de l'humanité au sein d'un environnement amélioré. Mais contrairement aux religions, sectes et mystiques diverses, il ne se réfère pas à des sources surnaturelles ou des interventions divines que des églises et prêtres prétendraient imposer aux hommes. Il se borne à poursuivre en l'étendant la démarche de la pensée rationnelle et scientifique occidentale, marquée par le laïcisme sinon l'athéisme. Que certains transhumanistes se réfèrent à Dieu pour leur compte, pourquoi pas – de même que certains scientifiques sont spiritualistes – mais ces références, surtout si elles s'incarnaient dans le fanatisme et l'intolérance, seraient inacceptables. Pour autant le transhumanisme ne veut pas s'ériger en dogme, fut-il laïc. Il s'agit, selon les promoteurs du mouvement, d'une famille de conceptions du monde évolutives (family of evolving worldviews) ouverte à toutes nouvelles expériences et suggestions.

Mais le transhumanisme ne mélange-t-il pas de façon hasardeuse la science et la science fiction ? Un tel mélange peut déconsidérer le mouvement, que ce soit auprès des scientifiques eux-mêmes ou d'un public averti. Les naïfs risquent en effet de se précipiter sur les perspectives de transformation à long terme du monde évoquées par certains transhumanistes, en s'imaginant que ces perspectives se réaliseront demain. Cela ne fera que les encourager à se tourner vers les faux prophètes de la science, illusionnistes et spirites qui prolifèrent déjà dans la société actuelle.

Une apparente confusion des genres entre ce qui relève encore de l'imaginaire scientifique, sinon de la science-fiction, et ce qui découle de la science au quotidien éloigne sans doute du transhumanisme la plupart des scientifiques. La majorité d'entre eux, qui sont généralement matérialistes sinon scientistes, pourraient rejoindre cette école de pensée. Mais ils ne le feront pas s'ils ont l'impression de s'engager dans des voies hasardeuses susceptibles de les discréditer.

JPB 16/12/05

Partager cet article

Repost 0

commentaires

venousto 06/11/2017 13:02

alors si tu as de l'argent
environ 150 000euro voir 500 000euro

je cherche a concretyzer

un super windo
un super starcraft 2
un neo c++ le v le venoustol le venoustolanguage
le super etat mondial pacyfyc anti guerre anti rechofment climatyc anti faim anti iletrisme
colonisateur de l'espace

je ve bien devenyr superviseur de la planete terre
avec 250commandeur
et 250 000deputé mondio
1commandeur 1000deputé mondio

mon adresse c
suprem.venousto@laposte.net


je suy a la recherche d'investisseur

les inventeur peuvent me conctacter pour plus etre seul

inventer seul c casse gueule

il me fo un batyment de 500 m x 500m voir 1km x 1km

je c
tu te dy
il est ouf

g imagyné 250 000 invention sur 15ans

jean-louis 04/11/2017 13:04

Quand j'entends tous les commentaires des philosophes, des médecins, des représentants des religions, des moralistes etc sur le transhumanisme, je suis mort de rire.
C'est pourtant leur rêve en passe de se réaliser non ?, Eux qui n'ont eu de cesse de se lamenter sur la nature humaine, de promouvoir une certaine sorte d'éthique ou d'humanisme, voilà qu'on leur fait miroiter la possibilité de libérer les hommes de leurs chaînes, de leurs passions, de leurs faiblesses et de les programmer comme se doit.
Et pourtant, ils propageaient une conception idéaliste, métaphysique, spirituelle de l'homme. Et voilà leur terreur quand on vient leur raconter que rien de tout cela n'est sérieux;
Autre sujet de rigolade pour moi : la revanche de l'eugénisme. Eugénisme condamné définitivement, et à bon droit quand on se prenait à imaginer ce que n'importe quel pouvoir pouvait en faire. Donc pas de sélection. Même de façon individuelle. Mais la sélection revient par la fenêtre puisqu'elle s'effectuera sur les vivants, sous l'égide d'un pouvoir. Panique partout !
Les bonimenteurs ne savent plus à quel saint se vouer.

venousto 25/06/2017 13:30

http://danielgacoin.blogs.com/blog/2009/07/r%C3%A9former-l%C3%A9tat-chronique-1-le-management-public-et-la-division-par-z%C3%A9ro-.html

venousto 17/03/2017 16:22

http://danielgacoin.blogs.com/blog/2009/07/r%C3%A9former-l%C3%A9tat-chronique-1-le-management-public-et-la-division-par-z%C3%A9ro-.html

microneedle roller 21/03/2014 12:58

Transhumanism is entirely a new word to me. But it is really interesting to know about it and is really curious to know more. It is really something that is difficult to believe and to be implemented. Thanks for sharing.

Articles Récents

Liens